Catégorie : Communiqués (Page 1 of 4)

Communiqué de presse du groupe MoDem, Démocrates et Écologistes au Conseil de Paris

Le Président de la République a annoncé hier soir un deuxième confinement généralisé pour faire face à la vague de Covid-19 qui touche durement notre pays. Il s’agit d’une nouvelle épreuve que nous surmonterons ensemble en faisant preuve de responsabilité et de solidarité.

La stratégie de lutte contre le virus doit se poursuivre : tester en nombre, isoler le plus rapidement possible. Chaque Parisien peut y contribuer en téléchargeant l’application TousAntiCovid.

Les mesures qui devront être appliquées seront présentées aujourd’hui par le Premier ministre. A Paris, les élus du groupe appuient la décision de maintenir les marchés. Pour les artisans et commerçants, mais aussi les associations et entreprises de l’économie sociale et solidaire, ils appellent la Ville de Paris à agir pour les soutenir alors qu’ils se retrouvent, une nouvelle fois, en extrême difficulté. La ville doit également prendre sa part au soutien des populations les plus fragilisées par ce nouveau confinement.

Le groupe MoDem, Démocrates et Écologistes appelle au maintien à Paris de l’ouverture des parcs et jardins afin que les Parisiens puissent continuer à profiter des espaces verts de la ville le temps de leurs déplacements autorisés. De même, la possibilité d’accéder aux bibliothèques, sous conditions strictes, permettrait à la pratique culturelle de rester un moyen de s’évader.

Par ailleurs, l’ouverture des 17 conservatoires de la Ville est une nécessité pour l’ensemble des enfants et adolescents pratiquant la musique ou la danse. Le groupe insiste sur le besoin de maintenir les leçons, dans le strict respect des consignes sanitaires, pour ne pas créer de rupture d’enseignement préjudiciable à la pratique artistique.

Sur tous ces sujets, la concertation et la coordination des services avec l’ensemble des élus sont plus que jamais essentielles pour répondre aux besoins des Parisiens.

Groupe MoDem, Démocrates et Écologistes

Le musée Art Ludique renaîtra bientôt de ses cendres !

Paris, le 26 novembre 2019

 

Le groupe UDI-MoDem se réjouit de la réouverture du musée Art Ludique en 2021, dans un nouvel espace au sein de la gare Saint-Lazare, quatre ans après sa fermeture.

Dès  l’annonce de la fermeture du musée Art Ludique à la Cité de la mode et du design en 2017, les élus du groupe UDI-MoDem s’étaient mobilisés pour que ces arts puissent continuer à avoir leurs espaces d’exposition propres à Paris. Continue reading

Après avoir patiné pendant près d’un an, l’exécutif parisien continue à être dépassé par les trottinettes électriques !

Paris, le 13 mai 2019

 

Près d’un an après le déploiement des premières trottinettes électriques en libre-service et alors que 15 000 engins ont envahi de façon anarchique les trottoirs parisiens, l’exécutif, dans un sursaut, a convié les 11 opérateurs à signer, ce jour, une charte de bonne conduite.

Dès juin 2018, le groupe UDI-MoDem avait alerté la majorité sur la nécessité de réguler le déploiement de ces nouvelles mobilités, demandant a minima la mise en place d’une charte, afin d’encadrer le développement de ces engins et prévenir les conduites anxiogènes et accidentogènes.

Tandis que plusieurs villes en France ont réussi à organiser le déploiement de ces nouvelles mobilités dans de bonnes conditions, la Ville de Paris a brillé par son inaction, laissant la situation se gangréner. Quel manque d’anticipation et que de temps perdu ! Continue reading

Fiasco Vélib’ : la Ville et Smovengo doivent (encore…) s’expliquer !

Paris, le 9 mai 2019

En annonçant à la presse, qu’en 2020, il serait « plus préoccupé par le rétablissement de Vélib’ » (sic) que par des considérations politiques, l’entourage de la maire de Paris signe un terrible aveu : 15 mois après son entrée en circulation, le fiasco Vélib’ se poursuit et les perspectives d’amélioration s’éloignent chaque jour.

Après le retard colossal dans le déploiement du réseau, les nombreux changements de pièces nécessaires à la remise à flot d’un service minimal ou encore les vélos, censés être inviolables, qui disparaissent par centaines chaque semaine, on apprend aujourd’hui qu’entre autres problèmes persistants en termes de maintenance, Smovengo tente de gonfler artificiellement le taux de vélos présents en station en laissant volontairement sur le réseau des vélos clairement inutilisables. Continue reading

Fiasco Vélib’ : Rapport de l’Inspection générale, où l’on apprend que la maire de Paris savait depuis le début !

Paris, le 28 mars 2019

Le rapport tant attendu sur le déploiement de Vélib’ 2, qui était sur le bureau de la maire depuis le 21 février 2019, vient opportunément d’être communiqué ce matin, à quelques jours d’un Conseil de Paris au cours duquel le groupe UDI-MoDem avait prévu de demander des comptes à l’Exécutif parisien sur le sujet.

Ce rapport, établi par l’Inspection générale de la Ville de Paris, est très riche d’enseignements, non seulement sur la légèreté avec laquelle l’Exécutif a géré ce dossier, mais aussi sur le fait qu’il était au courant et responsable dès les premières étapes de sa conception des graves retards pris dans le déploiement du projet. Continue reading

Régulation des opérateurs de free-floating : l’exécutif parisien en roue-libre !

Paris, le 21 mars 2019

Alors que l’exécutif parisien annonce aujourd’hui la mise en place de redevances censées améliorer la régulation des services de mobilité en libre-service sans station, le groupe UDI-MoDem considère que ces annonces tardives ne sauraient éclipser l’inaction de la Ville dans le domaine depuis 18 mois.

Depuis la fin d’année 2017 et l’arrivée des premiers opérateurs proposant des vélos en « free-floating », la Ville de Paris a laissé des entreprises déployer des milliers de vélos ou trottinettes électriques dans les rues de Paris sans aucun cadre, laissant les Parisiens, et notamment les plus vulnérables, désemparés face à des trottoirs encombrés et rendus dangereux par les utilisateurs de trottinettes électriques. Le meilleur exemple de cette inaction est sans doute celui de la charte supposée encadrer l’usage de ces trottinettes, annoncée à plusieurs reprises depuis 9 mois et toujours pas en vigueur.

Continue reading

Fontaines Wallace : des Tweets de la majorité un peu courts

Paris, le 12 mars 2019

 La présentation par Eau de Paris d’un nouveau modèle de fontaine disposant d’un brumisateur, dimanche 3 mars dans les colonnes du Parisien, a suscité l’inquiétude d’une partie des Parisiens et créé une polémique parmi les internautes.

Ceux-ci se sont alarmés d’un possible remplacement des historiques fontaines Wallace, chères aux Parisiens, par ces nouveaux points d’eau dont l’esthétique ne fait pas l’unanimité.

Pour le groupe UDI-MoDem, qui apprend l’existence de ces nouvelles fontaines qui devraient être installées dans Paris dès le mois de mai, cette polémique aurait pu être évitée si les élus en avaient été informés au préalable.

Une fois de plus, la Maire de Paris et son équipe font cavaliers seuls, sans consulter, ni même informer, les conseillers de Paris.

Continue reading

Salles de consommation à moindres risques : le mauvais « deal » d’Anne Hidalgo et de sa majorité

Paris, le 11 mars 2019

Tandis que l’expérimentation d’une salle de consommation à moindre risques (SCMR) adossée à l’hôpital Lariboisière (10ème arrondissement) suit son cours, la majorité municipale d’Anne Hidalgo a annoncé, ce matin lors du Comité de pilotage de cette dernière, son intention d’ouvrir de nouvelles salles dans Paris intramuros, ce que ne permet pas l’arrêté du 22 mars 2016 encadrant l’expérimentation des SCMR mais qu’un nouvel arrêté ministériel pourrait permettre.

Depuis 2010, les élus centristes au Conseil de Paris défendent l’expérimentation d’une salle de consommation à moindres risques afin d’apporter une réponse sanitaire aux usagers de drogue les plus marginalisés, tout en minorant les risques de contamination par des seringues usagées, et de lutter contre les nuisances envers les riverains des quartiers les plus minés par la consommation et le trafic de drogue.

Si le groupe UDI-MoDem a défendu à plusieurs reprises lors du Conseil de Paris un vœu en faveur de l’ouverture d’une deuxième SCMR à l’échelle de la métropole, il rappelle son opposition  à l’ouverture d’une nouvelle SCMR dans Paris intramuros, tant que l’expérimentation de la salle actuelle n’aura pas été achevée et que des enseignements n’auront pas été tirés de son bilan. Continue reading

L’art doit battre partout à Paris et non seulement en son « Cœur »

Paris, le 28 février 2019

Le 14 février dernier a été inauguré le « Cœur de Paris », œuvre de Joana Vasconcelos installée Porte de Clignancourt dans le 18e arrondissement dans le cadre du programme d’accompagnement artistique du prolongement du tramway T3.

Le groupe UDI-MoDem ne conteste aucunement la valeur artistique, pas plus que l’emplacement de cette œuvre, il avait d’ailleurs demandé par un vœu en novembre 2018 que le tirage en bronze de l’œuvre d’Ousmane Sow acquis par la Ville soit installé dans le 15e arrondissement plutôt que dans le centre de Paris, déjà très riche en œuvres artistiques. Continue reading

Bibliothèque Assia-Djebar : protégeons l’accès à la culture partout dans Paris.

Paris, le 26 février 2019

Un an à peine après son ouverture en janvier 2018 dans le 20e arrondissement, la bibliothèque Assia-Djebar a fermé ses portes le 1er février dernier, les employés invoquant leur droit de retrait face aux violences quotidiennes qu’ils doivent subir. Au début de l’année 2018, ce sont déjà les personnels de la bibliothèque Vaclav-Havel, dans le 18e arrondissement, qui avaient dénoncé des conditions de travail dégradées du fait de violences récurrentes.

Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris condamne fermement ces violences et assure le personnel de la bibliothèque de son soutien indéfectible. A l’image de ce qui a été fait pour rendre possible la réouverture de la bibliothèque la semaine dernière, le groupe UDI-MoDem appelle l’exécutif parisien à maintenir à long terme, voire à étendre en cas de besoin, les mesures prises afin de sécuriser définitivement le site et d’appréhender les auteurs de ces violences inacceptables. Ainsi, par la médiation mise en place et le renforcement des personnels de sécurité sur place, la Ville doit permettre aux bibliothécaires de se concentrer sur leur cœur de métier, au service des usagers. Ce dispositif, mis en place tardivement, devra donc être maintenu et adapté en fonction des besoins. Continue reading

« Older posts